Canada

Prsentation du pays

La première impression, surtout quand on transite par une des grandes métropoles du pays comme Toronto, Vancouver ou Montréal, c’est que le Canada est un ersatz réussi des Etats-Unis d’Amérique.

C’est une apparence trompeuse car cet immense pays mérite qu’on s’y attarde ! Certes les grandes villes ont une apparence urbaine très américaine avec leurs gratte-ciels et fast-food, mais il y a des différences culturelles, historiques et politiques évidentes.

Le Canada est une œuvre inachevée, un compromis historique et un pays aux dimensions irréelles. En premier lieu, c’est un pays jeune qui a moins de quatre siècles et qui est le fruit de la conquête incomplète d’un peuple sur un autre.

Si les britanniques ont gagné les grandes batailles historiques, les peuples francophones et amérindiens n’ont jamais abdiqué ni leurs langues ni leurs cultures.  Aujourd’hui, une politique active d’immigration en fait un pays aux facettes multiculturelles en sus de son socle historique. Ainsi il n’est pas rare de voir des villes avec des quartiers aux accents ethniques fièrement arborées, c’est notamment le cas des trois grandes métropoles du pays : Toronto, Montréal et Vancouver.

En région, le pays est plus homogène avec des régions tantôt francophones, tantôt anglophones, tantôt premières nations. Seule la province du Nouveau-Brunswick est officiellement bilingue, les autres sont toutes politiquement unilingues même quand il existe en leur sein des populations linguistiques minoritaires. Tel est le cas par exemple du Québec qui a une minorité linguistique anglophone active, ou l’Ontario qui a une population francophone très organisée